Réalisations : Livres photo / Art, archi, design

Contacts

Contacts
Le Corbusier/Lucien Hervé

Textes de
Béatrice Andrieux
Quentin Bajac
et Jacques Sbriglio
Préface de Michel Richard
35 x 25 cm à l’italienne
296 pages
220 reproductions en quadrichromie
Livre relié avec marquage argent + 1 couleur en creux sur la couverture

L’Atelier d’édition pour :
Le Seuil (version française)
Thames & Hudson (version anglaise)
Getty Publications (version américaine)
Schirmer / Mosel (version allemande)
[édition, production et fabrication]

prix public France : 65 €
> Commander ce livre


Le parcours du photographe Lucien Hervé représente un exemple remarquable, dans l’histoire de l’architecture, d’une étroite collaboration entre un photographe et un architecte. Lorsque Lucien Hervé envoie à Le Corbusier les premiers clichés qu’il réalise en 1949 de l’Unité d’habitation de Marseille, l’architecte lui demande immédiatement de devenir son photographe, louant dans un premier courrier son “âme d’architecte”. En effet, le talent et l’intelligence du regard d’Hervé rencontrent la modernité et les formes nouvelles que les constructions de Le Corbusier développent. À partir de cette première rencontre, une longue collaboration naît entre les deux artistes jusqu’à la mort de l’architecte. Lucien Hervé photographie dès lors toutes les réalisations de Le Corbusier, en véritable mémorialiste de son œuvre architecturale. Une procédure de travail est très vite mise en place par Hervé.
Après les prises de vue d’un bâtiment, il colle sur des cartons colorés son choix de contacts découpés et numérotés qu’il prépare en deux exemplaires. Un jeu est destiné à l’architecte, un à ses propres archives. Ainsi, Le Corbusier, lorsqu’il avait besoin de faire paraître une photographie dans une publication se référait à ces planches pour indiquer quelle image le photographe devait tirer.
Plus de 1 200 planches sont conservées à la fondation Le Corbusier. Au-delà du document de travail qu’elles représentaient alors, elles constituent maintenant un exceptionnel ensemble, véritable mémoire photographique et architecturale. Ces planches inédites relatent deux histoires croisées : comment le regard du photographe approche et résout par des moyens plastiques sa lecture d’un bâtiment, et l’histoire elle-même de la construction d’un bâtiment : pour la plupart, de ses premières fondations à sa livraison.
On retrouve ainsi les constructions de Nantes, de Ronchamp, du Cabanon, de la Tourette, de Chandigarh et Ahmedabad, ou du pavillon Philips… En redécouvrant ce choix de planches, on parcourt à travers des centaines de clichés (qu’aucun autre livre ne pourrait réunir), les architectures majeures d’un des plus grands architectes du xxe siècle.


Mentions légales | © l’atelier d’édition | Design : Danish Pastry Design | Développement : SDC Conseil et édition