Réalisations : Livres photo

MHSD/Déconstruction

MHSD/Déconstruction

Jacqueline Salmon
texte de Christine Bergé
22x28 cm
96 pages
environ 75 reproductions en quadrichromie
Couverture brochée avec rabats

prix public : 25 €
>Commander ce livre


Soucieuse de constituer une mémoire des lieux emblématiques de la société contemporaine (les prisons de Clairvaux et de la Santé, le camp de Sangatte…), Jacqueline Salmon décide en 2005 de réaliser un important travail photographique sur les déchets nucléaires. C’est dans ce cadre qu’elle s’intéresse aux centrales en cours de déconstruction et surtout à Superphénix. Elle souhaitait y poursuivre son exploration des lieux dont on porte une responsabilité face à l’histoire. En 2006, l’équipe dirigeante de Creys-Malville lui donne accès au site. Commencera alors pour elle une aventure photographique étalée entre 2007 et 2010. Sur l’invitation de Jacqueline Salmon, Christine Bergé rejoint l’aventure, du côté de l’anthropologie, recueillant la parole des acteurs sur le site et apportant par son écriture un éclairage particulier sur cet impressionnant chantier de déconstruction d’un réacteur nucléaire entrepris depuis une dizaine d’années.

Jacqueline Salmon a rencontré Christine Bergé à l’université Lyon 2 dans les années 80. Toutes deux participaient au séminaire d’anthropologie de François Laplantine. Leur amitié s’est enrichie de nombreuses recherches et publications, les plus importantes étant Archives naturelles aux éditions Marval, et La vie entre chien et loup aux éditions Albert Jauze. Elles ont pu grâce à Bernadette Mahé-Macagno, responsable de la communication à Superphénix, se retrouver pour travailler à l’édition de cet ouvrage.


Mentions légales | © l’atelier d’édition | Design : Danish Pastry Design | Développement : SDC Conseil et édition